Sursis pour le Secours populaire d'Henin-Beaumont ?

Les recherches pour sortir de l’impasse sont activées. Le député Philippe Kemel s’est posé en médiateur : « Je vais informer M.Briois que j’interviens auprès du Syndicat mixte des transports et voir si on peut obtenir un délai supplémentaire. Je vais voir le descriptif du local dont l’association a besoin et on va prospecter. »

 

Source : La voix du Nord

 

Le Secours Populaire Français mène sur Hénin-Beaumont ainsi que sur l’ensemble du territoire une action de solidarité nécessaire.

 

 

Le projet de création d’une ligne de Bus à Haut Niveau de Service entraînera à terme le déménagement de l’antenne héninoise du Secours Populaire dont les locaux se situent sur le tracé de la future ligne. Cependant, une telle décision doit être anticipée et traitée en lien étroit avec les principaux intéressés. C’est la raison pour laquelle, j’ai récemment contacté le SMT pour connaître le calendrier de mise en œuvre du projet de BHNS. Les informations qui me sont transmises à ce jour font état d’une possibilité d’occupation des lieux jusqu’au 1er octobre sans préjudice pour la conduite du projet, ce qui laisse près de 4 mois pour trouver de manière concertée une solution opérationnelle et satisfaisante pour l’ensemble des parties au premier rang desquelles, le Secours Populaire. Un courrier sera adressé en ce sens, à S.Briois, afin de garantir le maintien de la localisation du Secours Populaire jusqu'à cette date.