La reprise est là et a tendance à s'accélérer 

Dans presque tous les secteurs, on voit que la reprise est là et a tendance à s'accélérer : le climat des affaires en France s’améliore en mai ; les signes de reprise de l’investissement sont là ; ceux relatifs à la consommation des ménages sont bons. Il faut continuer les efforts et tout faire pour que la tendance se poursuive aux 2ème et 3ème trimestres. Dans le logement, la forte augmentation des ventes de logement neuf (+10% au 1er trimestre), qui devrait se matérialiser par une reprise de la construction courant 2015, indique que le plan de relance en faveur du logement engagé à l’été́ 2014 commence à produire ses effets.

« Dans presque tous les secteurs, on voit que la reprise est là et a tendance à s'accélérer, ça se matérialise dans les chiffres [...] plutôt encourageants ». Il faut continuer les efforts pour que la tendance se poursuive au deuxième et au troisième trimestre (M. Sapin, 22/05/15).

 

« Tout ce qui peut apporter de la stabilité, de la cohérence et de la visibilité est bon pour l'action que mène [le président de la République] aujourd'hui pour la France ». Ce sont « des principes qui valent dans toutes les instances, dans tous les moments et pour tous les sujets » : « la stabilité, la cohérence et la visibilité » (PR, 22/05/15). Il convient en effet de « saluer l'esprit de responsabilité des militants. Nous sommes rassemblés pour continuer de réformer la France » (PM, 22/05/15)

 

Nous devons agir contre le péril que représente Daech. La prise de Palmyre suscite une émotion compte tenu des morts, des combats qui se déroulent, du patrimoine de ce site. En Syrie, la France continuera de soutenir l'opposition démocratique, modérée, tout en recherchant une solution politique. C’est à l'opposition démocratique et à ses forces de reconquérir le terrain gagné par Daech. Nous devons tout faire pour qu'il y ait dans les prochaines semaines une solution politique qui puisse être travaillée, préparée et trouvée : la France appelle à ce qu'il y ait la préparation d'un nouveau Genève. Car il y a toutes les raisons d'accélérer le règlement politique.

 

Dans presque tous les secteurs, on voit que la reprise est là et a tendance à s'accélérer : le climat des affaires en France s’améliore en mai ; les signes de reprise de l’investissement sont là ; ceux relatifs à la consommation des ménages sont bons. Il faut continuer les efforts et tout faire pour que la tendance se poursuive aux 2ème et 3ème trimestres. Dans le logement, la forte augmentation des ventes de logement neuf (+10% au 1er trimestre), qui devrait se matérialiser par une reprise de la construction courant 2015, indique que le plan de relance en faveur du logement engagé à l’été 2014 commence à produire ses effets.

 

En effet, le climat des affaires en France s’améliore en mai et s’établit à 97 (+1 pt par rapport à avril). En particulier s’agissant de la production, le climat des affaires dans l’industrie progresse à nouveau et atteint ainsi un plus haut depuis août 2011 : +1 pt à 103, après +3 pts déjà en avril. Du côté de la demande intérieure :

 

Les signaux relatifs à l’investissement des entreprises sont mieux orientés. En particulier, les investissements prévus dans la branche des services poursuivent leur redressement et atteignent des niveaux observés pour la première fois depuis 2011.


Les signaux relatifs à la consommation des ménages semblent particulièrement positifs. S’agissant des dépenses en produits manufacturés : le climat des affaires dans le commerce de détail bénéficie à la fois de l’augmentation des ventes passées et de meilleures perspectives d’activité. S’agissant des services : le climat des affaires gagne 2 points mais reste encore en dessous de sa moyenne de longue période. L’hébergement- restauration bénéficie quant à lui de la remontée des perspectives.