LA GAUCHE QUI AGIT AVEC PHILIPPE KEMEL & CHRISTIAN MUSIAL : BILAN DE MANDAT


POURQUOI NOUS AGISSONs

Notre territoire a vécu ces trente dernières années une conversion économique difficile pour vous et son environnement.

 

Rappelons-nous durant les années 90 - 2000, après la fermeture du dernier puits de mine à Oignies, les fermetures d’entreprises dûes à la fi nance folle, amenant la disparition de Samsonite, Sublistatic, Metaleurop… De nos jours, notre territoire est loin d’être sorti indemne de cette épreuve qui lui a été infl igée par un capitalisme fi nancier éhonté et infernal.

 

Dans ce contexte, j’appartiens tout comme Christian, à la catégorie de ces hommes politiques qui n’ont de cesse de vouloir lutter contre les inégalités, réparer les dégâts faits à notre Bassin Minier et donc à ses habitants. Je me suis impliqué totalement pour que l’activité se réimplante et nous devons tout faire pour qu’elle redevienne progressivement l’industrie moderne du 21ème siècle. C’est pourquoi, j’ai soutenu les grands projets comme le Louvre Lens ou la Plateforme multimodale Delta 3 et l’industrie automobile qui emploie 35000 personnes dans notre région. 


Ma préoccupation, mon obsession, se focalisent aujourd’hui sur l’avenir des jeunes. Chaque jeune qui se forme dans notre territoire, qui entame un parcours, quelque soit sa capacité à faire des études, doit aller jusqu’au bout de son parcours, obtenir une qualification, un diplôme qui l’aide à construire son avenir. Il faut tout faire pour empêcher le décrochage à l’école et particulièrement au collège !

 

Lutter contre les inégalités dans ce territoire, c’est aussi traiter la question de la Santé : j’ai été fi er d’appartenir au Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais qui menait une politique Santé permettant de doter nos hôpitaux d’appareils sophistiqués afi n de diagnostiquer les maladies graves et d’opérer dans les meilleures conditions. Aujourd’hui, je suis fier d’avoir voté les lois Santé de Marisol Touraine.

 

Au côté des personnels administratifs et médicaux qui traduisent un engagement exigeant et passionné, nous devons continuer à agir pour aider au développement de ces hôpitaux, pour qu’ils bénéficient toujours d’un soutien fort de l’État, parce qu’ici sur le plan de la santé, le handicap est plus important que partout ailleurs.

 

Œuvrer à la ré-industrialisation de notre territoire, c’est sans cesse penser aux implantations d’entreprises, c’est sans cesse réussir l’accueil de ceux qui créent de l’activité en facilitant leurs démarches et leur implantation. Mais c’est aussi veiller à maintenir l’activité existante car chaque fois qu’un salarié qualifi é ne peut plus travailler, c’est un peu “de perte d’industrie et de service” pour notre territoire. Chaque fois qu’une entreprise rencontre de la diffi culté, que ses salariés se retrouvent dans la perspective de perdre leur emploi, c’est pour moi une exigence : celle de marcher à leurs côtés et de les accompagner et de faire en sorte de que l’entreprise se pérennise.

 

Dans notre territoire, le logement si malmené durant de nombreuses années, nécessite encore une impulsion pour amplifier l’action d’amélioration et de rénovation engagée. Aussi, il importe d’accélérer la réalisation de nouveaux logements labellisés pour que chacun puisse trouver un toit correspondant à la vie de sa famille. Je suis fier d’avoir voté le statut de logement HLM de la Soginorpa. 

 

Jeunesse, Emploi, Santé, Education et Logement, voilà donc les priorités qui guident mon action en tant qu’élu. Tout au long de ce mandat, j’ai essayé chaque fois qu’il m’était possible, de contribuer à la réflexion et à la proposition dans ces domaines, mais il reste encore beaucoup à faire…

 

Dans notre circonscription, sur ce qu’on appelle l’action de terrain, j’ai toujours cherché à être au rendez-vous de la difficulté rencontrée par chacune et chacun. Bien sûr, comme vous, j’ai eu mes doutes : par exemple, lorsque j’ai eu à voter la loi sur la re-fiscalisation des heures supplémentaires, c’était effectivement une proposition de Nicolas Sarkozy qui n’avait pas créé d’emplois, mais la manière dont elles ont été re-fiscalisées a retiré du pouvoir d’achat.

 

J’ai eu plus que des doutes sur la “loi travail” touchant à la modifi cation du champ des licenciements économiques et le paiement des heures supplémentaires, mais j’ai eu aussi le sentiment d’avoir été utile au combat mené ultérieurement pour compenser le non-rétablissement de la demi-part des veuves.

 

Comme disait Jean Jaurès :”Il n’y a d’efficacité que de collectif”, c’est dans ce cadre, après le débat, que je me suis toujours rangé à la décision majoritaire. J’ai le sentiment d’avoir contribué en ma qualité de député à corriger les difficultés de la vie quotidienne : par la loi Consommation, par la loi sur l’Economie sociale et solidaire renforçant les coopératives, par les lois qui ont permis de mieux encadrer l’endettement et d’éviter les catastrophes.

 

J’ai soutenu la relance du marché du Logement, la maitrise des loyers, et facilité l’accession à la propriété. Aujourd’hui le taux du crédit n’a jamais été aussi bas et les possibilités d’emprunt sur le long terme aussi grandes.

 

J’ai voté les baisses d’impôt sur le revenu, le retour de la retraite à 60 ans pour les carrières longues et ai participé au rééquilibrage de la Sécurité sociale.

 

Enfin, j’ai contribué à favoriser l’Éducation grâce à la création de 60 000 postes d’enseignants, à la réforme du collège, au doublement du nombre d’étudiants boursiers, à la pérennisation des postes d’AVS accompagnant les enfants handicapés.

 

Au service de toutes et de tous, avec Christian MUSIAL, nous sommes allés à la rencontre de nos concitoyennes et de nos concitoyens chaque week-end. Vous rencontrer est toujours un moment de plaisir, parce qu’échanger avec vous, c’est toujours un peu de vérité du territoire que l’on reçoit, c’est toujours un peu de vérité que l’on partage, et forcément, c’est recueillir des idées et des propositions pour permettre d’améliorer le quotidien par l’action publique.

 

Avec passion, nous aimons servir, nous battre pour notre territoire et vous rencontrer. 

 

Philippe KEMEL & Christian MUSIAL

Député et Suppléant de la 11ème Circonscription du Pas-de-Calais 


RechercheR sur le site